Accueil / AC2 /Partenariats en faveur de la coopération / Partenariats de coopération

Partenariats de coopération

L'objectif principal des partenariats de coopération est de :

  • améliorer la qualité du travail, des activités et des pratiques des organisations, institutions ou secteurs impliqués, cela pourrait permettre d’associer de nouveaux acteurs qui ne collaborent pas habituellement avec un secteur;
  • renforcer la capacité des organisations à travailler de manière transnationale et intersectorielle;
  • répondre aux besoins et priorités communs aux secteurs de l'éducation, de la formation, de la jeunesse et du sport;
  • permettre la transformation et le changement (au niveau individuel, organisationnel ou sectoriel), conduisant à des progrès et à la mise sur pied de nouvelles approches, proportionnelles au contexte de chaque organisation.

Les résultats doivent être réutilisables, transférables, évolutifs et, si possible, avec une forte dimension transdisciplinaire.

Les projets sélectionnés devront partager les résultats de leurs activités aux niveaux local, régional et national.

Les partenariats de coopération doivent être ancrés dans les priorités et les cadres politiques de chaque secteur Erasmus+, au niveau européen et national, tout en visant la mise sur pied d’incitants à la coopération.

NOUVEAUTE : les éléments suivants sont fortement encouragés:

  • La dimension « durable »
  • L’inclusion et la diversité
  • La dimension digitale

Critères de sélection : les candidatures soumises devront obtenir au minimum  60 points sur un total de 100 et au moins la moitié des points dans chacune des 4 catégories pour être potentiellement finançables (pertinence du projet ; qualité de conception et de la mise en œuvre du projet ; qualité de l’équipe responsable du projet et des modalités de coopération ; impact).

*****

Qui peut participer ?

Quel que soit le domaine concerné par le projet, les partenariats de coopération sont ouverts à tout type d'organisation active dans le domaine de l'éducation, de la formation, la jeunesse, le sport ou d'autres secteurs socio-économiques ainsi qu'aux organisations qui mènent des activités transversales dans différents domaines (par exemple : autorités locales et régionales, centres de reconnaissance et de validation, chambres de commerce, organisations professionnelles, centres d'orientation, organisations culturelles).

En plus des organisations participant officiellement au projet (coordinateur et organisations partenaires), les partenariats de coopération peuvent également impliquer d'autres partenaires du secteur public ou privé qui contribuent à la mise en œuvre de tâches / activités spécifiques ou soutiennent la promotion et la durabilité du projet. Dans le cadre d'un projet Erasmus+, ces partenaires seront appelés «partenaires associés». En termes d'éligibilité et de gestion contractuelle, ils ne sont pas considérés comme partenaires du projet et ils ne reçoivent aucun financement du programme dans le cadre du projet. Cependant, leur implication dans le projet et dans les différentes activités doit être clairement décrite dans la candidature.

*****

Avec combien de partenaires ?

Un partenariat de coopération est un projet transnational et implique un minimum de trois organisations issues de trois pays programme.

Il n'y a pas de nombre maximum d'organisations participant à ce type de projet.

Les organisations des pays partenaires peuvent être impliqués en tant que partenaires (et non en tant que candidats), si leur participation apporte une valeur ajoutée essentielle au projet.

*****

Priorités

Pour être financés, les projets devront répondre aux différentes priorités du programme:

  • Au moins à une priorité horizontale
  • Ou au moins à une priorité établie par secteur

*****

Durée des projets

Les projets peuvent durer de 12 à 36 mois.

*****

Quel financement ?

Le financement accordé peut aller de 100.000€ à 400.000€. Il s’agit d’un financement sur base de coûts unitaires et, en règle générale, la subvention est divisée en plusieurs postes budgétaires et est gérée par forfait :

  • Gestion et mise en œuvre du projet : (plafond de 2750 EUR/mois)

    • Contribution aux activités de l’organisation coordinatrice: 500 EUR/mois 
    • Contribution aux activités des autres organisations participantes: 250 EUR par organisation/mois

  • Réunions de projet transnationales : Contribution aux frais de voyage et de séjour.

    • Pour les trajets entre 100 et 1 999 km: 575 EUR par participant et par réunion.
    • Pour les trajets de 2 000 km ou plus: 760 EUR par participant et par réunion

  • Résultats tangibles du projet : (ex: programmes d’enseignement, supports pédagogiques outils informatiques, analyses, études,...) Montant forfaitaire qui varie en fonction du profil du personnel impliqué dans la réalisation des résultats et du pays de l’organisation participante auquel le personnel est associé.
  • Évènements à effet multiplicateur : coûts liés aux conférences, séminaires et événements nationaux et transnationaux ayant pour objectif de disséminer les résultats du projet.

    • 100 EUR par participant local (issu du pays où se déroule l’évènement).
    • 200 EUR par participant international (issu d’un autre pays)
    • 15 EUR par participant à un événement virtuel
    • Plafond de 30 000 EUR/projet dont 5000 EUR pour les événements virtuels

  • Frais liés à l’inclusion :

    • coûts liés à l’organisation des activités pour les participants avec moins d’opportunités ou nécessitant un soutien supplémentaire: 100EUR  par participant et les frais réels sont remboursés à 100% ;

  • Frais exceptionnels : contribution en coûts réels pour des frais supplémentaires liés à des opérations de sous-traitance ou à l’achat de biens et services ne pouvant être fournis par les organisations participantes ou des frais de voyage élevés.

Règles de financement supplémentaires pour les activités d’apprentissage, d’enseignement et de formation (facultatif) :

  • Frais de voyage : pour chaque participant, voyage aller-retour calculé à l’aide du calculateur de distance entre le lieu d’envoi et le lieu de l’activité. Un financement supplémentaire sera accordé à ceux qui utiliseront des moyens de déplacement dit verts
  • Frais de séjour : pour chaque participant, montant forfaitaire couvrant les dépenses liées au séjour sur place. Le montant varie en fonction du nombre de jours de l’activité
  • Support linguistique : (uniquement pour des activités d’une durée de 2 à 12 mois)

    • 150€ par participant nécessitant un soutien linguistique.

CONTACT

Encore une question ?

N’hésitez pas à contacter l’équipe AC2- Partenariats stratégiques