Dialogue structuré

Passerelle entre jeunes et décideurshttp://www.lebij.be/wp-content/uploads/2012/07/democratie-jeunesse-jeunes.jpg

Le Dialogue structuré réunit des décideurs institutionnels et des jeunes pour qu'ils aient une réflexion commune sur les priorités, la mise en oeuvre et le suivi de la coopération européenne dans le domaine de la jeunesse.

Origines du dialogue structuré

Le Dialogue structuré a été mentionné pour la première fois dans une Résolution du Conseil des Ministres adoptée en 2005, qui invite à la fois la Commission européenne et les Etats membres à établir un dialogue structuré avec les jeunes et leurs organisations, des chercheurs dans le domaine de la jeunesse, et des politiciens. Le besoin d'un dialogue structuré a ensuite été soutenu par une Résolution du Conseil en novembre 2006 et par la Communication de la Commission sur "La promotion de la pleine participation des jeunes dans l'éducation, l'emploi, et la société" adoptée en septembre 2007.

Le dialogue structuré au niveau européen est établi entre la Commission européenne, les Etats membres et les Conseils nationaux de Jeunesse ainsi que le YFJ, et il se déroule lors des Semaines européennes de la Jeunesse, des Conférences Jeunesse organisées par les Présidences de l'UE et les Fora informels organisés avant les réunions du Conseil des Ministres de la Jeunesse. Pendant ces événements européens, les jeunes participants discutent de sujets liés aux thèmes du dialogue structuré avec des politiciens et fonctionnaires des institutions et Etats membres de l'UE.

Un dialogue renforcé

Dans la Résolution du Conseil sur un nouveau cadre pour la coopération européenne dans le domaine de la jeunesse adoptée en novembre 2009, les ministres de la jeunesse des 27 Etats membres de l'UE ont convenu que "le dialogue structuré entre les jeunes et les organisations de jeunesse, qui sert de forum de réflexion commune sur les priorités, la mise en oeuvre, et le suivi de la coopération européenne dans le domaine de la jeunesse doit être poursuivi et développé". Dans ce document, le dialogue structuré est associé à un mécanisme de consultation plusieurs niveaux: les consultations avec les jeunes et les organisations de jeunesse à tous les niveaux dans les Etats membre, et les consultations aux Conférences jeunesse de l'UE organisées par les pays de la présidence - et à la Semaine européenne de la Jeunesse. Pour mettre ces consultations en oeuvre, de nouvelles structures ont été créées aux niveaux national et européen:

Pour atteindre les jeunes aux niveaux local, régional et national, les Etats membres ont été invités à établir de petits groupes nationaux de travail, composés notamment de représentants des Ministères chargés de la jeunesse, de Conseils nationaux de Jeunes, de conseils locaux et régionaux de jeunesse, d'organisations de jeunesse, des personnes actives dans le travail jeunesse, de divers jeunes et chercheurs jeunesse. Les Etats membres sont encouragés, dès que possible, à donner un rôle clé aux CNJ au sein de ces groupes. Ces groupes de travail nationaux ont pour tâche d'organiser les consultations sur les thèmes définis par le Trio de Présidence  dans les Etats membres afin de contribuer aux Conférences Jeunesse de l'UE qui seront organisées sur le même thème par chaque Etat membre du Trio de Présidences du Conseil de l’union européenne.

Au niveau européen, le Comité directeur européen pour le Dialogue structuré coordonne la mise en oeuvre du processus. IL est composé de représentants des Ministères des Affaires de Jeunesse des Etats membres du Trio de Présidences, de Conseils de jeunesse nationaux et d'agences nationales du Programme Jeunesse en Action, ainsi que de la Commission européenne et du European Youth Forum. Ce dernier préside le Comité directeur européen.

Pour participer au dialogue structuré en Belgique francophone, contactez directement le groupe de travail c/o Aurélie Vanossel du Conseil de la Jeunesse (02/413 29 30 ou aurelie.vanossel(at)cfwb.be)