Accueil / AC1/Mobilité / Enseignement supérieur ( pays programme)

ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ( PAYS PROGRAMME)

Les projets de mobilité de l’enseignement supérieur pays programme peuvent inclure une ou plusieurs activités de mobilité, réservées aux étudiants et/ou au personnel des établissements d’enseignement supérieur (EES).

Précisions importantes 

  • Tout étudiant de l’enseignement supérieur souhaitant se renseigner sur le programme Erasmus + doit se tourner vers le bureau des relations internationales de son établissement. 
  • Tout établissement de l’enseignement supérieur souhaitant poser une candidature à un projet de mobilité Erasmus+ doit être détenteur de la Charte Erasmus.

Participants éligibles  

ETUDIANTS 

  • Etudiants inscrits dans un EES afin d’y poursuivre un cursus menant à un diplôme reconnu par la FWB (jusqu’au niveau doctorat). En cas de mobilité à des fins d’études, les étudiants doivent être inscrits au moins en deuxième année. Cette condition n’est pas applicable aux stages. 
  • Jeunes diplômés (dans l’année suivant l’obtention du diplôme) de l’enseignement supérieur souhaitant effectuer un stage à l’étranger. Les jeunes diplômés doivent être sélectionnés par leur établissement pendant leur dernière année d’études et doivent terminer leur stage à l’étranger dans l’année suivant l’obtention de leur diplôme.  

PERSONNEL

  • Personnels des établissements détenteurs d’une Charte. Est considérée comme membre du personnel, toute personne sous contrat avec un EES participant au programme. 
  • Experts-invités : personnels d’entreprises étrangères (situées dans un pays Programme) invités à enseigner dans les EES de la FWB.

Activités éligibles  

MOBILITE DES ETUDIANTS 

  • Mobilité des étudiants à des fins d’étude : cette activité permet aux étudiants sélectionnés d’effectuer une période d’étude dans un EES partenaire à l’étranger ; 
  • Mobilité des étudiants à des fins de stage : cette activité permet aux étudiants sélectionnés d’effectuer un stage dans une entreprise ou tout autre lieu de travail à l’étranger.  

MOBILITE DU PERSONNEL 

  • Missions d’enseignement : cette activité permet au personnel des EES participant au programme d’enseigner dans un EES partenaire à l’étranger. 
  • Missions de formation (formation ou mission d’observation) : l’objectif de ce type de mission est le développement professionnel des membres du personnel, cet objectif doit s’inscrire dans la stratégie d’internationalisation et de modernisation du bénéficiaire.
  • Experts invités : cette activité permet à un EES d’inviter les membres du personnel d'entreprises et/ou d’organismes publics ou privés d’un pays du Programme actif sur le marché du travail ou dans les domaines de l’éducation, de la formation et de la jeunesse (y compris les doctorants employés) à venir enseigner  chez lui.

Quels types d’organismes peuvent être impliqués ?  

  • Organisme candidat : chargé d’introduire la demande pour le projet de mobilité, de signer et de gérer la convention de subvention ainsi que de transmettre les rapports. Le candidat peut être un coordinateur de consortium dirigeant un groupe national d’organismes partenaires qui visent à envoyer des étudiants et du personnel effectuer des activités à l’étranger. Le coordinateur du consortium peut également - mais pas nécessairement - être un organisme d’envoi. Dans le cas d’une candidature portée par un seul organisme, celui-ci agit en tant qu’organisme d’envoi. 
  • Organisme d’envoi : chargé de sélectionner les étudiants/membres du personnel afin de les envoyer à l’étranger. L’organisme d’envoi est soit l’organisme candidat, soit un partenaire dans un consortium de mobilité national. 
  • Organisme d’accueil : chargé de recevoir les étudiants/membres du personnel et de proposer un programme d’activités, ou de les faire bénéficier d’une activité d’enseignement.
  • Organisme intermédiaire : organisme actif sur le marché du travail ou dans les domaines de l’éducation, de la formation et de la jeunesse. Son rôle peut être de partager et de faciliter les procédures administratives des établissements d’envoi, ainsi que de mieux faire correspondre les profils des participants aux besoins des entreprises, et de prendre part à la préparation des participants.

Consortium  

Un projet Erasmus+ peut être porté par un organisme individuel ou bien par un consortium. Le consortium doit être formé par au moins trois organismes, dont 2 EES détenteurs d’une Charte Erasmus, se réunissant autour d’un projet commun et permettant ainsi de mutualiser les ressources disponibles.  

Un consortium est représenté par son coordinateur, responsable de la bonne gestion du projet et des rapports à remettre à l’Agence. Des lettres de mandat et un contrat de collaboration sont signés par tous les membres afin de formaliser cette relation.

Frais éligibles  

La subvention Erasmus+ constitue un co-financement aux activités décrites dans la candidature et reprises dans la convention de subvention. Le montant total du financement est calculé sur la base du nombre de participants et d’activités, ainsi que sur la durée et le lieu où se déroulent les activités. La subvention est divisée en plusieurs postes budgétaires et est gérée par forfait (sauf pour le financement de la participation des personnes à besoins spécifiques).

Durée du projet  

24 mois.

Durée des activités  

MOBILITE DES ETUDIANTS

  • Cours : 3 à 12 mois
  • Stages : 2 à 12 mois    

MOBILITE DU PERSONNEL  

2 jours (hors voyage) à 2 mois.  

Le Guide du Programme et les documents disponibles sur ce site internet reprennent toutes les informations détaillées concernant les projets de mobilité. L’équipe de l’Action-Clé 1 Mobilité est également à votre disposition pour toute question complémentaire.