Accueil / Actualité / Detail

Remédiation

Des pistes grâce à Erasmus+

Faisant partie du Plan d’Actions Prioritaires de la FESEC (Fédération de l’Enseignement Secondaire Catholique), la remédiation a été l’objet du projet de mobilité Erasmus+ mené par le Segec. Celui-ci a rassemblé plusieurs écoles afin d’observer les pratiques mises en place en la matière en Suède, en Finlande, en Espagne et en Autriche.

Sur place, les enseignants et directions des écoles participantes ont pu faire des observations concrètes en classe mais également échanger avec des enseignants, les directions et des représentants de la formation initiale et continuée.

Rassemblant 140 enseignants, une journée de clôture du projet a permis de :

  • présenter les caractéristiques de ces systèmes et les conditions de réussite (comment la remédiation s’organise dans un système plus vaste),
  • faire un bilan des observations faites sur place concernant la remédiation,
  • montrer les impacts pratiques de cette expérience sur les écoles (transposition des dispositifs de soutien, changement de posture),
  • discuter des autres aspects importants de la remédiation (évaluation, travail collaboratif, bienêtre, intégration des besoins spécifiques),
  • réfléchir autour des réformes à venir (plans de pilotages).

Retour des participants sur l’expérience?

« Au niveau pédagogique, on a des intuitions, mais le fait de voir que ça fonctionne ailleurs, on passe à l’action ! ». « Aller voir ce qui se passe ailleurs a un pouvoir mobilisateur énorme. Les projets Erasmus+ permettent la mise en mouvement et le travail collaboratif ».

Envie de connaître les conclusions et résultats du projet ? C’est ici